Compagnie des Bons à Rien

Laboratoire Théâtral Créatif

Qui sont les Bons à Rien?

Alain Marras

alain

Il suit des études en arts du spectacle et participe ainsi à une création, Juste une plaie dans ma tête, dirigé par Paul Chariéras  (basée sur Grand Peur et Misère du IIIième Reich de Bertold Brecht) qu’il jouera au Théâtre d’Arras, à l’espace Miramar de Cannes, au Théâtre National et à la faculté de psychologie de Nice. Il joue également la création Dinde et préjugés dans différentes salles niçoises. Il prend la présidence de la troupe « Plume de Diderot » en 2009 tout en apprenant le métier de régisseur lumière et son au théâtre d’Aubagne. Il met en scène et joue au sein de la « Plume de Diderot » lors de l’année 2010. Fraîchement arrivé sur Paris en 2011, il est comédien dans la troupe CATIN (cercle d’activités théâtrales innovantes) tout en étudiant le jeu d’acteur pendant une année à l’école de théâtre  Éponyme. Régisseur Stagiaire son et lumière et voix off pour la compagnie le Manteau d’Arlequin. Il crée en 2012 la Compagnie des Bons à Rien avec la très enthousiaste Émeline, et font dans la foulée un spectacle de marionnettes dans le cadre d’un jeu de rôle grandeur nature le temps d’un week-end. Il assiste au « cours sauvage » dirigé par Jean-Luc Galmiche. Il a été élève au conservatoire d’art dramatique du 17ème arrondissement de Paris. Depuis Novembre 2015, toujours à l’Atelier Théâtre de Montmartre, il joue actuellement dans une adaptation de textes de Georges Feydeau par la même compagnie, incluant trois monologues : Le Potachel’homme qui n’aimait pas les monologues et la petite révoltée qui se greffent à la pièce Amour, Piano et surtout pas de Monologues. Il travaille également sur le texte Promenade de santé de Nicolas Bedos en soutien et doublure dans le rôle masculin avec ses partenaires.

Émeline Aelig

12988189_10208114880243058_542490488_nPassionnée d’écriture, Émeline remporte un second prix régional de poésie à dix ans, par le biais de son école. Elle continuera d’écrire de la poésie en grandissant. Sept ans plus tard, elle intègre la troupe de théâtre de son lycée et tombe amoureuse du jeu sous toutes ses formes. Son bac littéraire en poche, elle rejoint la troupe Bathart avec laquelle elle joue Paul Auster, Denise Bonal, Roland Topor. Elle met en scène Les Quatre Jumelles de Copi et écrit pour la troupe pendant sept autres années. Elle y anime aussi des ateliers pour jeunes comédiens. Conjointement, elle passe une licence de lettres et entre au conservatoire d’Art Dramatique d’Orléans, sous la direction de Jean-Claude Cotillard, ou elle reçoit un enseignement pluridisciplinaire (chant, techniques vocales, corporelles, jeu masqué…) avec Christian Massas, Samuel Churin, Christophe Caustier, Rafael Bianciotto et Sharon Coste. Elle y interprétera Cap au Pire de Samuel Becket, Exercices de style de Raymond Queneau, L’Echange de Paul Claudel… 

Elle est avec Alain à l’origine de la Compagnie des Bons à Rien et monte un spectacle de marionnettes médiévales, première prestation scénique de la compagnie. Elle a participé à Paradoxe(s) en tant que metteur en scène et comédienne, participe aux animations de la troupe (Geekopolis, partenariat avec les Éditions Luciférines)…

Toujours comédienne et metteuse en scène dans Amour, Piano et surtout pas de Monologues , elle y met en musique un monologue de Feydeau et écrit la chanson finale, ajoutant ainsi une nouvelle corde à son arc.

Alexis de Billy

AlexDB

Depuis son arrivée à Paris en 2010, Alexis de Billy se forme aux arts de la scène au travers de formations comme le Cours Florent, le Cours Peyran-Lacroix, de trainings face à des directeurs de casting et des réalisateurs. Mais c’est en 2012 que ce jeune ambitieux trouve son bonheur avec le coach Scott Williams et l’Impulse Company avec qui il se forme depuis 3 ans aux enseignements de Sandford Meisner.

En parallèle Alexis travaille de 2011 à 2015 avec l’agent Françoise Lax. On a pu le voir dans des publicités (Amagiz, Virgin Radio,…) et dans des téléfilms pour la télévision française. Alexis a aussi travaillé avec des réalisateurs indépendants et des étudiants. Il participe souvent aux castings d’écoles comme l’Eicar et l’Esra. Il incarne notamment le personnage de Liam dans le film Décembre Parano réalisé par Vincent Bailleul. Récemment il s’est tourné vers l’écriture avec l’ambitieux The E.N.D. un Thriller court en 5 parties qu’il cherche à faire produire tout en continuant sa carrière. Il rejoint les Bons à Rien en septembre 2015 pour jouer dans Paradoxe(s) et continue avec la compagnie en participant à Amour, Piano et surtout pas de Monologues .

 Alexis Vigney

Alexis BARMusicien depuis toujours, il joue du piano, de la cornemuse et de la flûte traversière. Il se produit chaque année au sein d’un groupe de jazz, aux accents de salsa, musique africaine et de funk au sein de l’association Puzzle. Aussi intemporel que la musique, il dessine. Du crayon à la palette graphique en passant par le stylo, ses sources d’inspiration sont multiples. Le fantastique y garde une place de choix et en 2000 il se lance dans la pratique du jeu de rôle. En 2008, il intègre une association de jeu de rôle grandeur nature, à mi chemin entre le jeu de rôle et le théâtre d’improvisation, ce qui va lui permettre de renouer avec le théâtre, qu’il a pratiqué étant enfant. Fort de ses expériences en improvisation, il apporte sa pierre en tant que comédien au spectacle Paradoxe(s) dans un sketch qui n’est pas sans rappeler la musique…

Jonathan Potey

Jonathan est initiéjon au théâtre dès son plus jeune âge par la compagnie du théâtre en partance : les embruns.

Il passe quatre ans à l’option théâtre au lycée Marie Curie à Vire. Lors de son année de première, il acquiert une formation de base sur le travail d’éclairagiste/régisseur lumière.

En terminale, il est actif dans différents conseils liés à la première édition du Festival Ado organisé par le théâtre Le Préau CDR sous la direction de Pauline Sales et Vincent Garanger. Cela lui permet de suivre une formation sur l’écriture dramatique avec Pauline Sales, à raison de deux heures par semaines pendant une période de six mois. Il est assistant technique pour la compagnie Gwenaël Morin. Il y rencontre aussi Fabrice Melquiot qui avait écrit et mis en scène spécialement pour ce festival la pièce Hart-Emmily. Il poursuit sa formation à l’école théâtrale pluridisciplinaire : l’Éponyme. Il y passera deux ans. L’année suivante, il collabore avec la Compagnie Corossol dans le cadre d’un service civique de six mois. Elle fera ensuite appel à lui comme comédien et régisseur lumière.

En Octobre 2013, il intègre la Compagnie des Bons à Rien en tant que comédien pour Paradoxe(s). Il rejoint également la Compagnie des Framboisiers en 2015 pour interpréter Dorian Gray dans l’adaptation du roman d’Oscar Wilde, visible au festival d’Avignon OFF 2016.

Esylla Rahmani

esylla05Esylla Rahmani se lance dans le théâtre très jeune en prenant des cours avec la comédienne Silvia Roux professeur à l’École de théâtre Pérémony. En 2010 elle intègre l’école d’art dramatique l’Éponyme où elle mêle cours de chant, danse et théâtre.

En 2012, Après 1an au conservatoire  du 9ème arrondissement, elle intègre la Compagnie des Songes ,ou elle joueras plusieurs spectacles dont Les Enfarcés, En entendant Molière qui après un succès sur Paris partira en tournée dans L’Indre. En  2013, elle joue dans le spectacle Alice à l’envers au théâtre  Pixel et à l’Aktéon en 2014 une  adaptation  de La Traversée du miroir de Lewis Carroll nominée aux Petits Molières. Dans la même période elle crée sa propre compagnie  La Rose Des Sables avec une création pour enfants sur le thèmes des contes : Les contes à croquer.

En 2014, elle intègre la compagnie Drôles de Femmes où elle écrit son propre one woman show dans un but caritatif puisque les font irons à la recherche contre le cancer du sein. Depuis le début de sa carrière, Esylla anime également des ateliers de théâtre et participe à des actions en milieu scolaire et médical.

Elle rejoint la Compagnie des Bons à Rien en janvier 2014 pour participer à Paradoxe(s) dans un rôle haut en couleurs!

Camille Olivier

Elle commence le théâtre quand elle a une dizaine d’année en intégrant le cours Simon en tant que Benjamine.camille Polyvalente, elle joue Dubillard, Guitry, fait de l’improvisation au seins de la troupe « les Improvocantes », intervient dans de nombreux lycées et collèges français en faisant des Lectures-Spectacles au sein de la Troupe «La Fabryk », écrit son propre one woman show . On peut la voir également dans plusieurs courts métrages et skeches audiovisuels (notamment la Bande annonce pour le 48h Festival, la série « la vie secrète des jeunes », Groland…)

Elle intègre la Compagnie en 2015 pour jouer à l’atelier Théâtre de Montmartre dans Paradoxe(s) et reste ainsi à l’affiche avec son seule-en-scène  Psychanalysez-vous qu’ils disaient pour une nouvelle saison!

Laura Scibona

laura

Elle entre à l’école de théâtre pluridisciplinaire L’Eponyme en 2011, où elle se perfectionne en Art dramatique contemporain et classique, jeu face caméra, chant, danse, puis dans le conservatoire Frédéric Chopin dans le 15ème arrondissement. Par la suite, elle poursuit une licence de lettre spécialisée en art et culture, avant de travailler dans des compagnies de théâtre, notamment auprès de la compagnie Kinescopage en tant que médiatrice culturelle. En parallèle, elle tourne dans de nombreux clips et courts métrages, et collabore avec différentes compagnies en tant que comédienne. Vous pouvez la voir notamment dans le spectacle Les Enfarcés mis en scène par François Tardy, dans la pièce Paradoxe(s) avec la Compagnie des Bons à Rien en 2015, ainsi que dans L’importance d’être Constant et Le Portrait de Dorian Gray avec la compagnie des Framboisiers en 2016. Elle est assistante à la mise en scène pour sur le spectacle Amour, Piano et surtout pas de Monologues à l’Atelier Théâtre Montmartre, et collabore aussi à des animations ponctuelles que la compagnie propose pour des salons comme Geekopolis. Depuis 2015, elle organise également des animations-spectacles pour les enfants avec la société Amuse Moi, ainsi que des cours de théâtre en milieu scolaire avec les compagnies Esprits Bariolés et Villa comédia. 

Publicités